Narbah

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sous-catégories

vendredi, 20 mars 2015

Pendant l'agonie, le désir continue

L'infirmière en blouse transparente
Transpire sur la transfusion
Il expire dans la confusion

Lire la suite...

vendredi, 20 février 2015

Entre deux eaux

Je suis dans le paradoxal
Des nappes de brouillard jaunes flottent dans un espace sidérant
Dans ce magma fangeux s'agitent de fantomatiques présences
Mon existence s'y glisse comme un vaisseau
Écrivant un poème obscur et lourd
Pierre massive qui s'enfonce

Lire la suite...

mercredi, 14 mai 2014

Vers le nord

Je suis allé au bout du monde.

Lire la suite...

Poème à la mer

(…) Je suis dans un endroit parfaitement unidentifié (anglicisme), sans GPS, sans amis et sans batterie dans mon androïde. (…)

Lire la suite...

jeudi, 27 février 2014

Six silhouettes

Ces six silhouettes se meuvent
Longilignes et hiératiques
Autour de leurs frêles existences


Lire la suite...

Moins que rien (série)

Suite de cinq textes :

- il faudrait suivre une étoile
- rien
- l'impossible
- l'oubli
- froid

Lire la suite...

lundi, 26 août 2013

La bouche

Sur ma langue une mouche

Lire la suite...

mercredi, 12 juin 2013

Quelques nouvelles

Intensité blanche Intensité blanche
Demain sera-t-il un autre jour ?


Lire la suite...

dimanche, 2 juin 2013

Vulnérable

Je suis devenu vulnérable.
Je ne sais pas exactement comment la chose s'est produite.
Une prise de conscience.
Jusqu'alors, je ne m'étais rendu compte de rien.
J'avais vu écrit partout le mot liberté.
C'était mon droit.

Lire la suite...

mardi, 26 mars 2013

Je suis dans le paradoxal











Lire la suite...

vendredi, 15 mars 2013

La grande usine du gai rire

Ce que je fais ?
Je suis fait comme un rat !
J'ai rendez-vous au ras des pâquerettes.
Dans la grande usine, c'est moi la matière première.
Monsieur, votre taxi est servi.

Lire la suite...

jeudi, 21 février 2013

Ainsi son cœur battait

Ainsi son cœur battait
Sur les marches du crépuscule

Lire la suite...

vendredi, 26 octobre 2012

il fait moins dix huit

Il fait moins dix huit
Ce soir,
Je vais aller m'allonger nu
Sur la table du jardin
Pour faire chier les voisins.

Lire la suite...

La peinture blanche

Cette période est d'une grande platitude.

Étrangeté du passage du temps, du ciel auquel s'accorde l'humeur, radieux le matin, gris l'après midi. Hier, le téléphone sonne trente fois. Aujourd'hui pas une seule.

On est à l'orée d'une période où l'on va-t-être occupé à bouillir comme la lave du volcan.

Lire la suite...

jeudi, 25 octobre 2012

Asperger

C'est bien un temps cataleptique
À ne pouvoir bouger un cri.

Lire la suite...

jeudi, 29 mars 2012

fantomatique

Une faveur d’invention aux parfums de l’étrange






Lire la suite...

lundi, 19 septembre 2011

Pleine lune

J'ai frappé : cinq fois au visage. Jamais auparavant je n'avais fais une telle chose. J'ai reçu des coups de pied et des crachats. Je n'ai pas fait mal et je n'ai pas eu mal. Mais j'avais la volonté de le faire. Puis, tout le monde à pleuré et ma victime se roulait par terre dans des convulsions de rire nerveux. C'est la chose la plus laide que j'ai vécue. Plus horrible encore qu'un accident de la route. Un avant goût de la guerre.

Lire la suite...

lundi, 13 juin 2011

je rentre de la guerre

je rentre de la guerre
nu pied
avec un tibia cassé
des amis qu'on enterre
j'ai traversé les Pouilles
et je suis épuisé

Lire la suite...

Héroïne (sonnet)

Un sonnet sonné…

Lire la suite...